Texte à l’arrache 130

 Dans Rats, Textes à l'arrache

-Hé, les ratons, j’peux vous poser une question ?
-Vazy.
-Vous faites quoi quand vous n’êtes pas en cage ?
-On est toujours en cage.
-C’est pas vrai, on vous laisse courir sur le canapé pendant des heures, bande de dingue-rats ! Mais je me suis mal exprimé, vos cousins d’égouts, comment ils vivent ?
-Ah.
-Alors ?
-Alors quoi ?
-Grrr, vous m’rendez zinzin.
-Hihihi *rires de rats* Relax, on aime bien transformer les animaux, c’est tout.
-Transformer ???
-Ben, oui, là, par exemple, on vient de rendre un humain chèvre. MOUHAHHAHAHA ! * gros rires gras de rats *
-Au secours…
-T’as pas d’humour, par Rashka. Bon, on te le dit si tu nous donne le morceau de brie qui traine dans ton frigo.
-Grmmbl, d’accord, mais c’est juste parce que vous êtes mignons. Vous me dites maintenant ?
-Le brie d’abord.
-Z’êtes vraiment des rats.
-Ben oui, et alors ? Nous prends pas pour des cochons d’ Indes, on sait que tu nous demandes ça pour avoir tes deux cents mots sans bosser. Et après, qui c’est qui récolte les lauriers, hein ? Hein ? Hein ?
-Ca va, j’me rends. Le voilà, votre fromton.
* Vivats de rats emportant leur butin *
-Parfait. Alors voilà : les rats citadins, ils passent la journée à roupiller en sous-sol. Oui, dans les égouts, mais c’est parce qu’on aime bien l’humidité. Et puis, il y a plein de murs à raser. Nickel pour des thigmotactiles. Au crépuscule, ils sortent faire leurs courses. Dans les poubelles, ben ouais. Si tu savais tout c’qu’ils trouvent ! Vodka, bière rhum. Weed, acide, exta. Quand les ratzos ont récupéré assez d’alcool et de bouffe pour la nuit, ils se pètent des coups de speed dans les caniveaux, sous les bagnoles, sur le trottoir, sur la chaussée, histoire de se mettre en pattes. Ensuite, ils se radinent tous dans les sous-sol, en passant par le moindre trou qui peut les y mener. En bas, c’est la méga fiesta. La sono est diabolique, on l’entend pas à la surface. De toutes façons, c’est en ultrasons, vous pouvez pas entendre. Imagine un énorme festival, mais avec un plafond. Y a de la musique pour tous les museaux, du Rap, du Rack, du, Ratgga (avec des muffins, miam), de l’ Electrat, du Frat-Jazz, des Ratpshodies Ratphoniques… A part quelques pouics par-ci, par là Tout le monde est content, ça danse, ça se défonce, ça baise dans les coins, et ça recommence le lendemain, et le surlendemain, et le sursurl…
-Ok, ok, je vois le topo.
-Tu les as tes deux cents mots ? T’es content ?
-Oui, merci les copains. Il est bon le brie ?
-Délicieux.
-J’ai un peu honte maintenant. A cause de nous, vous pouvez pas faire la teuf.
-T’inquiètes poto, on a ce qu’il faut. Quand vous dormez, on sort, et on va s’éclater jusqu’à’ a l’aube. On est rentré avant même que tu réalises que ton rêve où tu passe ton bac en slip n’en est qu’un, de rêve.
-Waouh.
-Ca t’en bouche une dent creuse, n’est ce pas ?
-Oui, vous m’épatez… Le texte fera l’affaire. Bravo l’équipe, je m’en vais mettre ça au propre.
-Attends, attends !
-Quoi ?
-On voulait te demander : tu connais la différence entre un cochon et un rat ?
-Euh, non, c’est quoi ?
-La différence, c’est qu’ils sont complètement différents. Il n’y a aucun rat-porc. MOUHAHAHAHHAHAH. * rires de rats *
-Pffff…

Articles récents

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.