Texte à l’arrache 157

 Dans Textes à l'arrache

Imaginez le scandale quand on se rendit compte qu’Amon-Ra n’était pas un dieu (nda : voir texte à l’arrache 155), mais juste une boule de feu dans l’espace. Le doute planait déjà : ces phrases étaient trop longues, avec des mots bizarres. Comme chacun sait en Francie, les mots de plus de sept lettres sont louches, car ils sont une marque d’érudition véritable, et l’érudition véritable est toujours suspecte. Elle est synonyme d’études, et les études, c’est chiant, donc anormal. Anormal… C’est ce qui mit la tique à l’oreille des égyptologues : le dieu du pas normal, ce n’était pas Amon, mais Seth, l’Emmerdeur Suprême ! Le Branleur dans La Nuit, Tronche de Vier de Zèbre en personne. Il fut vite confondu, confronté, conspué, confit, condimanché, puis on le renvoya chez ses parents, qui le privèrent de désert pour deux semaines. Tout rentra dans l’ordre. On se contenta donc d’être bête, notre spécialité moderne. On acheta plein de trucs inutiles, on écouta de la propagande et de la musique sans intérêt. On resta petit, jaloux et mesquin. Ceux qui voulaient la grandeur de l’Hexagone firent comme à leur habitude, ils restèrent les petits bouts de charbon éteints qu’ils étaient. On avait eu chaud. Vous vous rendez compte, réfléchir ! Non mais ça va pas ? Pourquoi pas se comporter en adulte, tant que vous y êtes ? Des mots de plus de seth lettres, on aurait du s’en douter. A quand Seth chez Anne Sinclair ? Ça ferait Seth sur sept sur sept, vingt et un. Mouhahaha.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.