Texte à l’arrache 202

 Dans Textes à l'arrache
Contre-pied 2

Contemple, mon amour, les massacres,
Embrasés de cris, de victimes et d’assassins
Ivres de larmes, la lame âcre supprimant
La règle. L’Oubli régnant sur des ruines sans fin.

De loi, oublie donc tout écrit. Comment veux-tu
Encore des magnats contrôlant tout
Qu’ils meurent ! Autorité, convention, rituels
Disparus. Menteurs, saigneurs, sapajous.

Torture, question, hypnotisme
Que nos cœurs s’enfournent le couteau
Dans la plaie du monde, triste tropisme
Des hommes. Jetons les vies dans l’eau.

Pour nous, activant le napalm en tempête,
Les pilotes sont de nos compères
Amateur de violences écrites, de sourdes trompettes.
Prions pour l’explosion, pour des entrailles amères, à nos pieds.

Planète franchisée, efface toi vite.
Déjà tes magasins nous avons envahi.
Sans compter tes forêts où de faux cénobites
Cruels, assoupis, sont prêts à déferler.

Frappe mon cœur, Ô mon amour, il est tien
Pourquoi ne pas partir vers de sombres horizons
Avant que sur nous deux, le bulldozer crétin
Passe et nous écrase, ridicules hannetons.

Nous restons là, paisibles, étreints dans le poison.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.