Texte à l’arrache 268

 Dans Textes à l'arrache
Transe à l’arrache

avec ou sans électricité
dans le monde
ce qui soulage l’homme
ce qui lui plait
c’est un instant s’arrêter
et ce moment prolongé
devient plaisir, béatitude.
Qu’il doive puiser ou tenir dans ses mains
une souris de plastique
pisto-laser, caillou lancé
ce qu’il faut aux êtres humains
c’est un instant s’arrêter
les temps changent, aussi les moyens
cependant le bonheur
fugace
a déjà atteint la perfection.
Astronaute ou paysan
stressé, même indolent
tout ce qu’il nous faut c’est un sol
plein ou vide
pour se rappeler que ce qu’il faut
c’est un instant s’arrêter
laisser la terre tourner
laisser les cloches sonner
abandonner le temps
pour qu’enfin
les secondes s’éternisent.
Monsieur le presid’ordre
est ce donc si compliqué ?
Si vous-même le faisiez
ou juste alors vos complices
du journal la présentatrice
de l’oreille du possédé
par vous
le moment serait doux
S’il vous plaît rappelez vous
que ce que tout le monde doit surtout
c’est un instant s’arrêter
A jamais,
Pour repartir pour continuer
s’arracher de nos moelleuses couches
ou d’un lit d’herbes couchées
Ainsi avoir ce double plaisir
qu’est de recommencer
les animaux sauvages sans montres
(quoique leurs horloges savent bien mieux fonctionner)
quand repu et a l’abri
n’ont plus qu’a se cacher
ce qu’ils ont pour sommet d’existence
c’est un instant s’arrêter

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Articles récents

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.