Texte à l’arrache 332

 Dans Rats, Roman, Textes à l'arrache

Flow à l’arrache :

Vazy, Brutus, boxe moi un beat, j’me sens de poser un flow à l’arrache, la.

-Ok, poum, pssh, poum poum,. pshh, poum…
– hun, hun, ouais, Jen est dans la place, ok…

Et toi qu’est-ce que tu crois, qu’les textes à l’arrache on eté fait pour toi ? Tu les voulais comme-ci, tu les voulais comme ça ? Détrompes-toi, raton, c’est de la mort en barre ce truc, un gros morceau d’stuc qui t’tombe sur la truffe, t’yavu ? Overdose literraire pour te rappeler, mon frere, que l’art est mort à cause des bipèdes, qui rêvent  d’écrans geant et de voitures de sport.  Ça, ça n’a pas d’prix, connard, c’sont des haikus de boule dans ta gueule de merou, ouais. Coup de tête, balayette, uppercut, atemi, la noix pourrie dans ton crâne, j’la grignote sans faire de pli. Ça t’arrache la figure, ca t’fait plein de piqûres de rappel qu’t’chya une ame mon pote, j’espère encore pour toi !!!
Moi oui, vé, chuis un grand corps malade, gros, mais j’fais pas d’la poésie sans bras, gros. La morale, ça m’rend mal, et dans les petites phrases de gros malin, c’est le mot malin qui m’gene gros. Malin comme une tumeur, malin comme le Malin, Tepmac-Satan, Roi des glands ! Me donne pas a manger ces pseudos trucs futés, ça m’debecte, ca m’fait gerber mon goûter, et moi, j’veux du vrai, pas du toc de pute temporaire. Chuis Jenner le rat vénère, qui dégénère en gangrène générale à coup de battes sur tes artères femorales. Chuis pas content raton, chuis enragé, effrené, impétueux et violent, putain chuis coincé là, et je trouve le temps long ! Fais pas l’mariole, museau, ferme-le et tète ton spliff. fume, fume, fume, fume, c’est impératif. Tes pt’its trucs de medecins valent pas plus que des prières, tu t’dis que t’es malade, mais tu t’suicides en secret. Alors lis la merde à Vinzo, pour une fois ce s’ra clair.
Texte à l’arrache qu’est-ce c’est ? Une balle dans ta tête, une balle dans ta tête, un balle dans ta tête pour tous les jours de l’année ! Poah ! Poah ! Roi des Rats. Je suis hors de la.
-Tshh tshh poum poum… Ouais, cool, ratzo.
-Pas mal, pas mal, respect.
-Yep, merci.
-Mais c’est quoi des textes à l’arrache ? Et Vinzo, c’est qui ?
-C’est rien, Rat, juste le pt’it raton qui vit dans ma tronche.

(En direct d’ailleurs)

Articles récents

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.