Texte à l’arrache 339

 Dans Textes à l'arrache

Est-ce qu’une poétesse ou un poète a deja fait remarquer que les nouveaux nés venait systématiquement au monde en pleurant, comme s’il était douloureux de naître ? Probablement. Mais je ne suis pas assez cultivé pour savoir qui. Bien sur, beaucoup on dit que venir au monde était semblable à une punition, cependant, il ne me semble pas qu’aucun ne se soit attardé sur le fait que la naissance etait douloureuse pour le nourrisson. je sens que là, je m’aventure. Leurs cris ressemblent bien à des hurlements de douleur. Ça leur fait clairement mal. Les pragmatiques vont me dire que c’est parcequ’il ne sont plus dans le ventre douillet de leur mère, et cela ne fera finalement que confirmer qu’il est atroce de se retrouver à l’air libre. Pauvre petit corps, il sait déjà que le temps va etre long et pénible. Puisque la mort est un moment de tourment physique, il est logique qu’il en soit ainsi pour l’entrée officielle dans l’existence. Mourir est peut-être meme moins pire, d’ailleurs , il arrive souvent que certains se gausse face à elle, les vikings s’en etaient fait une spécialité… Si la vie était belle, on arriverait en rigolant. Il n’y a que dans Gargantua qu’un bebe sort en disant « A boire ! A boire ! »

Bon, j’me lance.

A bout de force, tu as lâché la branche
qui te retenait
et tu es tombé.
Il n’y a pas eu de mystère,
Quand tu as touché terre.
Tu t’es fracassé, abîmé, esquinté
sur le concret
Au pied de ces geants verts sans bouche
et aux babouches trouées
Des soleils irritants t’aveuglaient
le sol etait dur et glacé.
On t’as saisi, battu, frappé
Le sang sur tes yeux t’empechait de voir
puis une chaleur t’as bercé
Comme pour s’excuser
toi tu te demandais, dans cette clarté funèbre,
Quand reviendrai tes ténèbres

adorées

Articles récents

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.