Texte à l’arrache 35

 Dans Textes à l'arrache

(Pour Gina Bortolazzo)

Sous les frondaisons riantes d’un bosquet maconnais, un chant mélodieux volette de branche en branche. Ecoutez :
-Connard !
-Enculé !
-Pute !
Ce sont les gazouillis de l’oiseau-tourette. L’oiseau-tourette, petit gallinacé vivant dans les sous-bois, aime sautiller en poussant ces piaillements si particulier.
-Connard !
-Souillure !
-Fumier !
Rond avec un petit bec, de la taille d’un poussin de poule, et de la même couleur, L’oiseau-tourette ne passe pas inaperçu. Il dissuade ses prédateurs en les surprenant de ses cris.
-Connard !
-Pute !
-Fumier!
Nombreux les poètes inspirés par sa mélopée mystérieuse. La voix de ce phoenix ne leur rappelle-t’ils pas leurs amours décomposés ?
-Connard !
-Pute !
-Enculé !
Récemment, Shakira a repris ce vieux standard de blues : «When the tourette-bird is singing», avec lequel, en quelques accords, Blind Potato Bill inspira les plus grands esprits de son temps, et fit pleurer plus d’un coeur brisé. Bel hommage de la chanteuse.
-Pute !
-Salope !
-Trainée !
Platon a comparé l’homme à un lapin qui se prend des fientes de l’oiseau-tourette sur le nez. Comme les malheurs de la vie, on ne sait jamais quand ça va tomber, mais quand ça tombe, c’est la merde.
-Malpoli !
-Vulgaire !
-Pute !

Articles récents

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.