Texte à l’arrache 79

 Dans Textes à l'arrache

Le pays des cons. Oui, mettons tous les butés bornés méchants au même endroit ! Ceux qui sont prêts à tuer, ou à laisser tuer, pour leurs opinions, leurs croyances, leur stupidité, allez hop ! On les enverrait sur un territoire que l’on diviserait en zones : cons francophones, cons anglophones, cons sinophones, etc. etc. Et comme on est a peu près certain qu’ils se taperaient tous dessus (c’est une manie), on mettrait de larges panneaux de verres sur chaque frontière, comme ça ils se verraient, mais ne pourraient pas s’atteindre (c’est une idée de mon ami Furax.) Ils s’agglutineraient les uns sur les autres, essayeraient vainement de s’atteindre, comme des poissons combattants derrière une vitre. Pour qu’ils soient contents (ca aussi c’est une idée de Furax), on leur donnerait des uniformes et des petits drapeaux colorés, pour qu’ils puissent faire des camps (ils adorent ça). « Attends », me dit Gin, « on aurait jamais assez de place pour tous les caser. » Mmm tu as raison, ma chérie. On ferait mieux de les laisser là où ils sont. Ils ont déjà les territoires, les uniformes, et les drapeaux. Prenons le problème autrement : créons un archipels pour les non-cons, les réfléchis, les paisibles, les justes. Dans le Pacifique, forcément. Chacun serait tranquille sur son îlot personnel. On leur donnerait un rafiot, pour aller dire bonjour aux autres, si le coeur leur en dit. Mais…Zut, il reste un problème. Le seul problème… Quoiqu’il arrive, on est toujours le con d’un autre. Donc, on est tous des cons, fatalement.Mince. On y arrivera jamais… C’est con.

Articles récents

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.