Texte à l’arrache 256

 Dans Textes à l'arrache

(Extrait du Petit Déjeuner Nu, d’après William Burroughs. A lire en étalant sa pâte de peyotl sur ses tartines. Bonne journée bizarre !)

« Dans le souk se trouve le Mite Café.
Adeptes du marchandage moderne, bafouillant en toltèque, accros à la came pré-digérée, revendeurs de petits chimistes trafiqués, junkies journaliers jaloux des gentils jujubes, liquides qui rendent amok, serums de verité Klingons, contrebandiers officiels de la guerre de sécession, télépathes désolés d’être sensibles, ostéopathes de la glande pinéale, enquêteurs des délits dénoncés par les joueurs de poker autistes, rédacteurs de mandats partiels mutilés de la schizophrènie, bureaucrates du département des démarches idiotes, officiels de démocraties bananières non-officielles, un nain géant zoophile qui a rétracté ses parties, un foie obscène assassin de victimes endormies, vendeurs de couches d’ozones pour bébé hystériques, cambrioleurs de rêves et de souvenirs testé sur les cellules lobotomisées de fonctionnaires des mines de désordre, docteurs experts en maladies grouillant dans la propreté des magasins de téléphones portables, apathie générale génerée par des acariens omniscients et leurs hôtes canins, maladies des prés et des alpages, maladies des reality shows et de la guerre des bimbos… Un endroit où le passé oublié et le futur impensable se rencontrent dans un bruit blanc insupportable… Entités politiques prêtes à fondre sur le vivant… »

Articles récents

Laisser un commentaire

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.