Texte à l’arrache 363

 Dans Textes à l'arrache

(Eglise Notre-Dame-de-Bruges. 1608. Messe de midi.)

-Oah, t’as vu comme il se la pete lui ?
-Ouais, il est trop beau son livre d’heures.
-Il parait qu’il a la totale dedans : Un calendrier, des versets, des psaumes, les heures de la Vierge, celles du Saint Esprit, pour la Pentecôte, le baptême du Christ, l’office des morts, l’office de la Passion des prières, des suppliques, et meme des résumés des evangiles ! Illustré par la crème des enlumineurs, évidemment  !
-Putain, il s’emmerde pas lui… Oh, pardon !
-Si on avait inventé l’hologramme, il en aurait mis dedans.
-un holoquoi ?
-Laisse béton…. Et tu sais pas la meilleure ? Il paraît qu’il a fait faire dessiner des saintes à poil sur toutes les pages.
-Des saintes poilues ?
-Ouais, il adore ça.
-Waah l’enc’ ! Oh, pardon !
-Ça me rend dingue, tous ces frimeurs. Regarde les, non mais regarde les ! Ils se bousculent pour etre au premiers rangs, et ils paradent avec leurs gros bouquins hyper-chers. Et celui-là, avec son chapelet Gucci… C’est un vrai aimant à gonzesses… Ca me dégoûte, si t’as pas de la marque, tu peux te la mettre sur l’oreille. J’ai hate qu’on soit au vingtième siècle, qu’on parle un peu de lutte des classes. Ça devient n’importe quoi, là.
-Ouais, c’est vraiment la décadence, nom de dieu. Oh, pardon !

(idée : Alexandra Gandumont)

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.