Skeletor déconfine

 Dans Skeletor confiné

Skeletor, devant le miroir de son armoire normande, pétrit la peau de son ventre entre ses mains, et modèle un boudin de graisse bleue.
-Oula, ça ne m’a pas réussi le confinement, j’ai une de ces brioches ! J’arrive même à faire des vagues avec ! Flublblblblu ! Twist, à Saint Tropez, ça fait partie de l’ambiance.. huhuhu… Non, sérieux ça craint. Quand je tape dessus *bloub* Ça ne s’arrête plus… *blouub* C’est comme un mouvement perpétuel…*blouuub* C’est fascinant… *blouuuub* hypnotique…………. *blouuuuub* Euuh… Et il y a ces drôles de choses noires qui ont poussé sur mon crâne, on dirait des cheveux, mais très épais… Par le Lion de Fer de Zion, ce sont des dreadlocks, man ! Il est grand temps que j’aille chez le coup’tif, ça tombe bien qu’on déconfine aujourd’hui. Mais je ne peux pas sortir comme ça, je suis horrible ! Il va falloir que je change de look, il y a du boulot, je ressemble à un barbapapa, à Barbibul, hihi. Barbibul, Barbibul, regarde comme mon bidou change de forme, blblblblb, ohohohoh ! Roooh, un peu de sérieux que diable ! Allez hop, au travail… J’allume la radio, click !

Le Bidendum Chamalow lapis-lazuli se jette dans son dressing et farfouille activement. Il en ressort pour tester ses tenues devant la glace, tandis que le poste suinte le dernier tube cold-wave monotronique de Cu-Cultura.

« Bistouquette sale
Bistouquette sale
Bistouquette sale
Bistouquette sale
J’ai une bistouquette sale… »

-Mon sweat à capuche ? Non. Trop banal.

« Bistouquette sale
Bistouquette sale… »

-Mon petit boléro ? Non. Trop voyant.

« Bistouquette sale
Bistouquette sale… »

-Mon poncho ? Non. Trop exotique.

« Bistouquette sale
Bistouquette sale… »

-Mon tutu ? Nooooon. Ça me boudiiiiine !

« Bistouquette sale
Bistouquette sale… »

-Ça y est, j’ai trouvé ! Mon armure légère en maille, elle est confortable et elle met en valeur ma…

« Bistouquette sale
Bistouquette sale
Bistouquette sale
Bistouquette sal… »

-Non, ma silhouette !

« Nous interrompons votre programme pour un flash spécial d’une extrême importance : à quelques heures du déconfiment, on nous signale une épidémie de non-virus ! Déjà des miliers de morts, des accidents cardiovasculaires, de la route, de jardinage, des cancers, des typhoïde, des ébolas, des éboulis, des avalanches, des crues, des cuits, des sécheresses, des inondations, des suicides, des zomicides, des feminicides, des infanticides, des parricides, des mèricides, des soeuricides, des insecticides, des famines et des guerres un peu partout sur Eternia. C’est incroyable, mais il semblerait que des personnes meurent d’autre chose que du Virus-666. Les pronostics des statistiques indiquent que le moustique-ours blanc serait complice, ainsi que Skeletor, qui est toujours dans les mauvais coups. Le Prince Adam demande aux eterniens de recommencer à flipper, et de rester chez eux… »

-Ah non, pas question ! interrompt Skeletor, j’ai dit que je sortais, je sors ! J’ai mon armure, je mets mon masque en fer… Oh, et puis je vais prendre cette lance, plutôt que mon vieux bâton de Havok, c’est plus assorti… Voila. Zou.

On ne peut pas dire que les rues soient surpeuplés, mais il y a quand même un peu de monde. Affublé de sa panoplie atypique, Skeletor prend la direction du salon de coiffure, l’air désinvolte. Un groupe d’eterniens se profile à quelques mètres de lui. Soudain, l’un d’entre eux se retourne, et à la vision du Dominant Démoniaque, blémit, tire la manche de son voisin, qui fait de même, previent les autres… En une fraction de secondes, la terreur grouille sur leurs visages. Skeletor jubile.

-(Aaah, les bonnes vieilles habitudes reprennent…) Alors, misérable mortels, tremblez devant…
-PRÉDATOR !!!!!

Horrifiée, toute la bande s’envole comme une nuée de lapins.

-Mais non, revenez ! Je ne suis pas… Je suis… Pfff, je laisse tomber. Demain, régime, sport, flagellation. Et je remets mes vieilles fringues.

Pauvre Skeletor.

Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.