Action Beat en concert Poste à Galène – Marseille 31 mai 2011

 Dans Chroniques de concert

Je regarde jalousement la technique des batteurs. La transe perle dans leur sueur. Qu’est ce que ces gens semblent invoquer ? Je crois qu’il est question de retour a un état primordial. Celui qui fait qu’au Benin ou dans une grotte du Caucase, des humains a moitié nus sont mis a taper de toutes leurs forces sur des troncs creux. Certains glapissaient des litanies intenses qui ricochaient contre les peintures rupestres et la jungle que le feu éclairait d’une aura mystique.

 

Les visages des tambours disparaissaient dans les ombres mangeuses d’hommes de la nuit. Et la tribu regardait ça d’ un air perplexe. Certains se grattaient la tête tandis que d autre suivaient le rythme par instinct, et se laissaient enivrer par ses appels. La fascination pourtant les touchaient tous. Frustres, violents, qu’est ce qui va sortir de ces ondes martelées ?

 

De mon perchoir sur le balcon, je dissèques des yeux les quatre batteries et quatre guitares. Peut être pour mieux les saisir, sûrement pour mieux les tuer. Car ce genre de choses est insaisissable en mouvement. Est quand on est jaloux du bon, on s’empresse de le clouer et de l ouvrir avec des écarteurs pour le noyer dans son propre sang et se dire qu’on est intellectuellement capable de comprendre ce qui est inconcevable, indomptable. Beurk.

 

Heureusement l’esprit de Ougl Ougl, mon lointain ancêtre cro-magnon, passait par la et a pu faire un live report beaucoup plus clair que celui ci. « Ougl Ougl aller concert. Ougl Ougl voir batteries et amplis posés a même sol de la salle. Beaucoup musiciens chevelus faire bruit très fort avec pas beaucoup notes. Guitares faire dzinn dziin vlon vlon dziiin vlooon. Batteries faire boum tchikadibidiboumboum toutes ensembles. Batteurs du milieu fort ! Bassiste être chef. Ensemble rappeler quand troupeau mammouth écraser hyènes. Pas chanteurs mais beaucoup bruit.

 

Ougl Ougl un peu jaloux parceque petits ouistitis musiciens jeunes et pleins de vie. Après Ouistitis monter étage et taper sur bouts de batteries avec Ougl Ougl. Ougl Ougl taper aussi sur table avec ouistitis. Ougl Ougl content. Ça rappeler dernière bringue a Lascaux. Acheter disque après concert mais Ougl Ougl oublier tourne disque pas encore inventé dans préhistoire. » Merci Ougl Ougl. Merci Action beat pour le trip regressif 😉

 

Articles récents

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.