Peggy Lee-Johnny Guitar

 Dans Traductions de chansons

Dimanche rétro-nostalgie. Jeannot, le nom le plus « balance et roule » de l’histoire. Jeannot Rivière, Jeannot Vacances, Jeannot Argent, Jeannot Pourri, Jeannot Hiver… Il y en a eu des tonnes. En 1954, Marguerite Léon leur chantait cette langoureuse plainte devenue célèbre, Jeannot Guitare.

Joue de la guitare, joue en encore mon Jeannot
Tu as l’air froid, mais en dedans tu es si chaud
J’ai toujours été folle de mon Jeannot
Celui qu’on appelle Jeannot Guitare
Joues-en encore, Jeannot Guitare
Que tu t’en ailles, ou que tu restes, je t’aimerais
Si tu es brutal, tu peux etre bon, je le sais…
Il n’y a jamais eu d’homme comme mon Jeannot
Celui qu’on appelle Jeannot Guitare
Il n’y a jamais eu d’homme comme mon Jeannot
Celui qu’on appelle Jeannot Guitare
Joues-en encore, Jeannot Guitare

(1954. paroles Peggy Lee. Trad à l’arrache, « mais pourquoi je fais ça » Vinzo. La violence conjugale est un crime, ne vous laissez faire sous aucun prétexte.)

Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.