Skeletor révise ses sorts

 Dans Skeletor confiné
-Aujourd’hui, je vais un peu pratiquer, dit Skeletor, un grimoire d’arcanes magiques sous le bras. Ça fait longtemps, je n’ai rien de mieux à faire, et je risque de rouiller sinon. Si il y a bien quelque chose que je ne veux pas quand on déconfinera (on peut rêver), c’est de passer pour un amateur auprès de cette génération trépanée par Henri Potier et les Pokadonf. Non mais, je vais leur montrer moi, ce que c’est que la sorcellerie et la littérature à ces cuistres ! Il est temps de mettre la main occulte, si je puis m’exprimer ainsi. Allons donc nous transporter jusqu’à la cage d’Hamsterula, quérir ce machin maudit de l’au-delà. Il fera le cobaye idéal… Cobaye, pour un hamster, c’est un peu la honte, pfffhihihihi, je suis tordant. Hamsterula ? Ouhou, toc toc, tu es dans ton château ? pas de réponse… Suis-je bête, il fait jour !
Le Grand Prêtre du Péril se hâte de fermer les fenêtres et les volets de son appartement, puis retourne dans le vestibule où se trouve la cage/forteresse transylvanienne du rongeur des ténèbres. Armé d’une petite cloche ainsi que d’un petit maillet, Skeletor s’approche du pont levis miniature, et sonne douze coup sur son instrument.
*ting**ting**ting**ting**ting**ting**ting**ting**ting**ting**ting**ting*… Minuit, l’heure du crime !
*grrrrinnnsss*
C’est le cercueil de la bestiole qui s’ouvre. On entend des pas lourds en provenance des soubassements… Hamsterula monte les escaliers de sa crypte. Le pont-levis se baisse lourdement, et voici l’engin duveteux qui apparaît, solenel et sombre. D’un air théâtral, il écarte les pans de sa cape noire.
-Ve fuis Hamsterula, prinfe des *gargl!*
Skeletor ne lui laisse pas le temps de finir sa tirade. Il s’en empare brutalement, le saucissonne avec du fil de pêche, lui enfonce un bonnet jusqu’au menton.
-Flflfbgn ! gnffblbl ! gffbl !
-Mouhuhuhu, comme ça tu ne pourras pas m’hypnotiser. Hihihihi, trop mignon, on dirait une patate sauvage. Allez, au boulot.
Malgré ses protestations débattues, la créature vampirique est bien incapable de s’échapper de la main de Skeletor, qui glousse benoîtement à chacun de ses couinements ridicules. Ensemble, ils gagnent le cabinet de magie du Symbole Bleu du Mal (deuxième porte à droite après la salle de bain).
-Nous y sommes.
Skeletor pose son grimoire sur un pupitre prévu à cet effet, installe ensuite Hamsterula empaqueté sur un piédestal situé au centre de la pièce.
-Voilà. Tu peux toujours gigoter, tu es coincé. Hinhinhin…
De retour au lutrin, Skully ouvre le volumineux recueil, grattant de l’ongle sur la surface granuleuse des pages.
-« Cent Sorts Faciles Pour Les Sots et Les Liches Débutantes »… Mmm, par quel formule vais-je commencer ? Un truc simple… Ah, parfait ! « Permet d’attirer vers soi par lévitation des objets éloignés. À utiliser avec le nom de la cible concerné ». Ok. Très bien, je fais les passes cabalistiques… Attention… Aboudouflish, aboudflash… ACCIO, HAMSTERULA !
En un éclair, le rongeur est propulsé. Mais au lieu d’arriver dans la paume ouverte de Skeletor, il passe largement à côté. Il s’écrase contre le mur en produisant un bruit de tomate pas fraiche.
*SPLAT!*
*Scoouuuiiiiiiiii…*
Ça, c’est le son que fait la pauvre bête qui ripe jusqu’au sol, en laissant une traînée de sang rectiligne sur la paroi.
-Ça va, ‘Sterula ?
-Vee… FuIIs… HAmsTerUUuulaa…
Trente-six petites chandelles tournent autour de l’animal nain réduit en pulpe.
-Nickel. Bon, essayons autre chose.
Le hamster remis en place, Skeletor cherche un autre sort à tester.
-Oooh il est chouette celui-là ! « Provoque une explosion à l’endroit visé. L’ajout du suffixe maxima permet d’en accroître la puissance. » J’essaye tout de suite ! Passes cabalistiques… Aboudouflish, aboudouflash… BOMBARDA MAXIMA !!!
*SBROATCH!*
Telle une crotte farcie d’un pétard mammouth, Hamsterula éclate en mille morceaux mous. Superbe gerbe rouge, dont les multiples bribes retombent au sol en clapotant. *floc* *floc* *floc*
-Huhuhuhu… Excellent, encore plus fendard que de le mettre dans le four micro-ondes. Il n’y a plus qu’à attendre une minute, le temps qu’il ressuscite.
Et en effet, il n’en faut pas plus pour que le rongeur mort-vivant se recompose.
-VeeEeeEEe… FFFuuuIIIIsss…*glupr!*
Ne lui laissant pas le temps de se reprendre, Skeletor le ligote à nouveau, l’encapuchonne, et le remet sur son socle.
-Alors, que vais-je essayer maintenant ? dit le Grave Grincheux d’un ton gourmand. « Permet de fermer et de verrouiller une porte, produisant un bruit de succion ». Curieux de voir si ça marche sur un être plus ou moins conscient… Les passes… Aboudouflish, aboudouflash… COLLAPORTA !!!
*SCHLOP!*
Inversion totale des particules du cricetiné, qui se liquéfie en soupe peu ragoûtante. Skeletor se met de grandes claques sur les cuisses.
-Mouhahahaha ! Tu verrais ta tronche, Hamsterula ! T’es super coule maintenant, pfffrhihihihaarr ! Ha, snif, j’en pleure de rire… Quoi d’autre ? Tiens celui-ci n’a pas de description, je me demande ce que ça fait. Ça va ´Sterula ? Tu te réincarnes ? Passes, Aboudouflish, etc.
-VEeeeEe FfUuuiiss…
-INFLATA ACCRESERE MAGNUS !!!
La victime de Skeletor se met à enfler, à grossir. Horreur ! Elle rompt ses liens et prend des dimensions behemothesque. En un instant, c’est un hamster géant avec un petit bonnet sur le sommet du crâne qui se tient devant son tortionnaire. Un hamster géant de très mauvaise humeur.
-VE FUIS HAMFTERULA, PRINFE DES TÉNÈBRES !!! FCROGNEUGNEU, FKELETOR, TU VAS FOUFFRIR, FALAUD FALLAFIEUX !!!
-Euh… Parlementons… murmure le Bas Bleu alors que l’ombre d’une énorme patte recouvre sa surface.
*SPLAT!*
Pauvre Fkeletor.
Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.