Skeletor promène Panthor

 Dans Non classé

-Qu’est-ce que je m’ennuie…En plus c’est dimanche, tous les eterniens regardent la messe du Raptor Christ Cosmoplanetaire à la télé à cette heure là… Jetons un coup d’oeil quand même.

*zap*
-Blouark, mes biens chers frères, mes biens chers sœurs, repetez après moi tous en choeur… Ne ne faites pas de boogie-woogie, c’est mauvais pour le dos, ne sortez pas dehors, dehors la maladie rôde, l’infâme maladie, l’indigne peste helicoïdale qui donne mauvaise haleine et rend idiot, l’abjecte chtouille maudite, l’immonde infection de la pachole, la narrrdin’bebek de crève poukave de sa race….
-Pff…
-Priez donc, priez pour vos vie, priez fort pour échapper à la flatulence infernale, priez pour que Musclor casse le crâne à Skeletor, on ne sait jamais, ca peut servir, aaaa-men.
-QUOI !! Ah ben elle est raide celle-là. Des qu’il y a une calamité, c’est à qui la faute ? A bibi ! Sérieux, ça me saoule.
Skeletor jette son mug dans sa boule de cristal-récepteur tnt, se lève en grommelant, prend ses clés sur le buffet, et s’apprête à sortir.
-Panthor ! Minou, minou ! Viens mettre ta laisse, on va promener !
-Ggrrroaaaorr !
-Làà, gentille Panpan, elle est contente la Panpan. Allez, on sort.
-Roaaaoorr…
Le fauve mauve ronronne, love-love.
-Et puis comme ça tu me pourriras moins la baraque, murmure Skeletor par devers lui.
À l’extérieur, c’est toujours la désolation, une ambiance qui sied au Commandeur du Malheur. Les cannettes de bières jonchent les caniveaux, seules traces de l’existence de viandes saoules encore en vie, quelque part à l’intérieur des grands cimetières verticaux qui cernent Skeletor et son felin fienteur.
-Doucccement Panthor, doucement, tu tires trop fort !
Le prédateur couleur aubergine saute sur le toits des voitures, renifle les murs, urine et défèque partout.
Soudain, un quidam arrive du fond de la rue, un jeune homme avec un masque chirurgical sur la bouche. Skeletor fait mine de chercher dans son pagne de quoi ramasser l’enorme coprolithe fraîchement pondu par Panthor.
-Ohlala, vilaine Panpan, tu as encore fait ta crotte sur le trottoir. C’est pas bien ça ! Roooh !
-Pardon M’sieur, demande l’individu, maintenant à la hauteur de Skeletor.
-Qui y a t’il, simple mortel ?
-Il est trop stylé votre masque, vous l’avez trouvé où ?
-CE N’EST PAS UN MASQUE, C’EST MON VISAGE ! explose le méchant en chef. J’AI UNE MALADIE DE PEAU TRÈS GRAVE ! TU VAS PERIR POUR CETTE INSOLENCE, MARAUD !!!
-Vazy lachle, ouchtefrakas’ !
-Zut, voilà Musclor… dit le super-vilain en laissant filer sa victime…Et Panthor. Chope, Panthor, chope !
*paf !*
-Kaï kaï kaï !
-Kastoa, salchat, dit Musclor après avoir botté les fesses de la panthère géante, qui s’enfuit la queue entre les pattes. Tuvapayer, Skeletor, jvaitmarav’ , tuvas avoir un skeletortikolis de tamerlaput’, mouhuhuhuhu !
-Euh, non, Mu…Mu…Musclor, attends, je peux tout expliquer !
-PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAL ! *PROUT!*
Le héros costaud pète au mufle de Skeletor, rabaisse sa capuche, et y fait un noeud qui piége hermétiquement le desperado du désespoir avec le gaz justicier.
-Mouhahaha, kom sa, té à l’abri du virusse, Skeu-laid-tort. Allé, aplus bouffon !
-Mmmffff ! je mfe vengerais Mufclor, JE ME VENGERAIMMMFFF !!
Pauvre Skeletor.
Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.