Texte à l’arrache 63

 Dans Rats, Textes à l'arrache

-Qu’est ce qu’on écrit ?
-Ch’ais pas.
-Ecris sur nous.
-J’ai déjà fait trois texte avec des Rats, les lecteurs risquent de se rendre compte d’un truc. Promis, j’en pondrais un autre bientôt, les potos.
-Ben, on a qu’a écrire sur la musique. C’est fastoche comme sujet, ça vient tout seul.
-Ouais, pourquoi pas, mais quoi ?
-Sur quoi ? Attends une seconde. *Pouic pouic pouic skwik spouicpouicskouic* (murmures de rats). On a trouvé ! T’as qu’a parler d’Undisputed Attitude de Slayer.
-Ah ouais ! Trop bonne idée !
-Tu vas nous faire tes deux cents mots les doigts dans la truffe !
-Yes, z’êtes trop forts les copains. Allez, j’y vais :
C’est amusant, mais un bon moyen de se familiariser avec le style Punk Hardcore des années quatre-vingts consiste à écouter l’album Undisputed Attitude, de Slayer, sorti en 1996. Le groupe reprend une douzaine de morceaux représentatifs de l’époque, avec une brutalité simple et attendrissante. En d’autres termes, ça bourrine grave, dans le style Hxc. Ce disque présente un intérêt double : d’abord, celui de faire connaître d’excellentes formations musicales (Minor Threat, D.I, D.R.I, Verbal Abuse, T.S.O.L), ensuite, de donner à l’auditeur puceau des oreilles, des versions fidèles, avec un son énorme, des morceaux originaux. Même ceux qui honnissent les Tueurs peuvent absoudre cette galette, qui (et c’est un signe qui ne trompe pas) est très souvent considérée comme le pire album du groupe, par ces inutiles fils de bigorneaux de critiques spécialisés de mes furoncles. Ceci est le seuil de la porte qui mènera le mélomane intrépide vers des galaxies nouvelles, vers des histoires nouvelles, et vers des amours nouveaux…. Putain, je sais plus quoi dire, les ratzos.
-Parle de ta chanson préférée !
-Bon sang, mais c’est bien sûr !
Violent Pacification, de D.R.I. Morceau mythique, à cause de sa philosophie : « Je vais vous forcer à être gentil. Je vais vous tuer avant que vous vous entretuiez ». C’est stupide, drôle, et plus profond que ça en a l’air. Il faut noter que… Hé ! Ca y est : deux cents mots !
-Youpi !!! (Hourras de rats).
-Ouf. Merci les gars.
-On peut commander des pizzas, pour fêter ça ?

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.