The Trashmen-Surfin’ bird

 Dans Traductions de chansons

Considéré par les experts en « balance et roule » comme un groupe « proto-vaurien », « les Éboueurs » ont marqué leur époque. Originaires de Saint-Pourçain sur Sioule, admirateurs de Musset, Baudelaire, Höldering, et Novalis, ces jeunes poètes se sont mis à quatre pour nous pondre cet « oiseau surfant », qui est également un hommage au grand Timonier de Chine. Oum mao mao.

À que tout l’monde à entendu parler d’l’oiseau!
Oi-oi-oi Oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, l’oiseau est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, à que l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, Oi-oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, à que l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, Oi-oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, Oi-oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, à que l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, Oi-oiseau c’est le mot
À que tu connais po, ce qu’c’est l’oiseau ?
À que tout le monde y sait que l’oiseau c’est le mot!
À que l’oiseau, l’oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que À que
À que tout l’monde à entendu parler d’l’oiseau!
Oi-oi-oi Oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que l’oiseau, l’oiseau, oi-oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que l’oi-l’oi l’oiseau, l’oiseau c’est le mot
À que tu connais po, ce qu’c’est l’oiseau ?
À que tout l’monde y parle à propos de l’oiseau
À que l’oiseau, l’oiseau, l’oi-l’oiseau c’est l’oiseau
À que l’oiseau
Surfant oiseaaaaaaauuuiu
Blr-blr-blr-blr-blr-blr-blr…
Pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa pa
Oumm-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa pa oum m-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa oum mao m-mao
Oum m-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Oum m-oum-oum m-oum
M-oum m-mao mao
Pa pa oom mow m-mow
Pa pa oum m-oum m-oum-oum
M-oum m-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Oum m-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mai
Oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mao
Oum mao m-mao
Pa pa oum m-oum m-oum m-oum
M-oum m-mao mao
Oum m-oum m-oum m-oum
M-oum m-mao mao
Oum mao m-mao
Pa pa oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mao
Oum mao m-mao
À que tu connais po, ce qu’c’est l’oiseau ?
Bon ! Tout le monde y sait que l’oiseau c’est le mot !
À que l’oiseau , L’oiseau , l’oi-l’oiseau c’est l’oiseau
À que oum-mao mao
Pa pa oum mao m-mao
Ba pa oum m-mao maoa
Oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mao
Oum mao m-mao
Pa pa oum m-mao mao

(1963. paroles Brian Steven Harris / Carl L. White / Alfred Frazier / TURNER JR. WILSON

Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.