Poème triste pour rats

 Dans Poèmes

A l’enterrement d’un rat crevé
Il n’y avait personne pour pleurer
(A part un ou deux fêlés)
Il a plu, il a neigé
A l’enterrement d’un rat crevé

A l’enterrement d’un rat crevé
Des chauves souris sont venues
Dire adieu à une chère disparue
Il a neigé, il a plu
A l’enterrement d’un rat crevé

A l’enterrement d’un rat crevé
Il y a eu les soupirs lourd
des tristes errants sans amour
prêts pour la tête dans le four
A l’enterrement d’un rat crevé

A l’enterrement d’un rat crevé
Celle qu’on regrettait n’était plus d’attaque

Et dans le silence foutraque
Résonnait nos muscles cardiaques
A l’enterrement d’un rat crevé

A l’enterrement d’un rat crevé
Moi aussi j’ai pleuré
(j’étais un des fêlés)
La petite bête, je la connaissais
A l’enterrement d’un rat crevé

A l’enterrement d’un rat crevé
un vent froid passe sur la terre
Et on pense à ce mystère
Gardé dessous par les vers
A l’enterrement d’un rat crevé

Sur la tombe d’un rat crevé
Le jour aux premières lueurs
Quelque chose avait poussé :
Un magnifique bouquet de fleurs.

Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.