Cannibal Corpse-Force fed broken glass

 Dans Traductions de chansons

Nos petits chouchous de « Cadavre Cannibale », grands amateurs de vers libres, nous font un joli inventaire à la Prévert, dans ce poème, « gavé de tessons de verre ». Bon appétit.

Les chairs commencent à se dechirer
S’arrachant à travers la peau
De la gorge
Jaillit du sang
Éruption glandulaire
Cloques purulentes
Crevures interne
Sang regurgité
Etranglé, étouffé de verre pilé
Tissus musculaires déchiqueté
Blessures trop profondes pour guérir
Œsophage tranché
Langue coupée en deux
Poumons remplis de sang
Alors que s’effondrent les cordes vocales
Sexe oral
aux tessons de verre
Les chairs rompue
Arrachée par le cou
Mutilé
Veines palpitantes
Artères taillées
Les chairs commencent à se dechirer
S’arrachant à travers la peau
De la gorge
Jaillit du sang
Éruption glandulaire
Cloques purulentes
Blessures trop profondes pour guérir
En moi
Trachée ravagée
Derme eclaté
Au fond de la gorge
Étouffement
Poumons remplis de sang
Alors que s’effondrent les cordes vocales
Sexe oral, aux tessons de verre

(1994. paroles Alex Webster / Chris Barnes / Jack Owen / Rob Barrett. Trad’ à l’arrache solitario « tripes du Mans » vinzo)

Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.