Courte courte histoire n°5

 Dans Courtes courtes histoires

Marv le martien aimerait vraiment se relaxer 5 minutes.

Marv le martien rentra chez lui fourbu mais heureux. Il posa son Panama sur le portemanteau en sifflotant.

« Bonjour tout le monde ! » roucoula t’il dans le hall d’entrée. Il entra dans la cuisine, embrassa tendrement sa femme Zygma en enroulant sa trompe intra-buccale à la sienne et fit une bise popante sur le front de Marv Junior, qui se tortillait dans sa chaise pour bébé.

Marv était content. La journée au spatioport avait été harrassante. Il avait fallu revoir pour la énième fois avec le général Bflx les plans de l’invasion de la terre, enchainer les exercices de tirs au desintegrateur, les manoeuvres et l’entrainement de close combat, remplir de la paperrasse et nettoyer les soucoupes, verifier leur niveau d’huile et nourrir les Goulmups d’assaut. Pourtant les heures avaient filés sous son nez. Ce soir c’etait la finale du championnat de Spaceball, et Zbugl Zwifx l’avait invité a regarder le match chez lui, sur son ecran holographique géant. Assis a la table de la cuisine, Marv fantasmait déjà la victoire de son equipe en parcourant les colonnes sportives du Martien Libéré. Les Kosmiks avaient mené une saison en dents de scie mais était parvenu miraculeusement jusqu’au sommet de la coupe nationale. Pgrot Kpoutchnik, leur attaquant vedette, veritablement transporté par la competition, avait marqué une serie de buts dantesques à chaque matchs. Lors de la demi-finale, d’une reprise de volée stupefiante, il avait meme transpercé deux defenseur et décapité le gardien de but. Un record.

« J’ y vais mon gloukinou en sucre » stridula Zygma en finissant de boutonner son manteau; « n’oublie pas de mettre la vaisselle dans le machine et de coucher Junior, je reviens dans une heures. »

Marv ronronna positivement sans quitter le journal des yeux. La porte d’entrée cliqueta doucement en se refermant.

Il tira sa chaise, pris l’assiette de soupe au globes occulaires que bébé malaxait joyeusement, et passa une tentacule attendrie sur la tete du bambin. Il fourra la gamelle dans le lave-vaiselle avec le reste, remplit le chargeur jusqu’à la gueule de poudre nettoyante, referma la porte d’un petit shoot désinvolte et fit tourbilloner le bouton du programmateur. Il extirpa delicatement Junior qui gazoullait gaiement de la chaise et l’emmena dans son berceau. Quelques chansonnettes fredonnées eurent raison de son état de veille.

« Bon, ca, c’est fait » se dit Marv à lui même. Il se sentait tout leger. Plus qu’une demi-heure avant le coup d’envoi.

Bébé endormi et femme au cours de macramé-laser, il se dépécha d’enfiler sa veste et son chapeau et fila d’un pas altier chez les Zwifx.

Zbugl l’installa dans le canapé et lui servit une mousse. Il y avait des clapiotes grillés a sec sur la table basse. Krshni preparait des sandwichs au paté. Les deux compèrent se mirent à commenter sur le ton de la dérision les pubs d’avant match, entrecoupant regulièrement leurs sarcasmes de vociferations impatientes. « On veut le match ! Allez les Kosmiks ! »

L’holophone sonna au moment ou l’arbitre tranchait la tete du babouin martien pour la poser sur le rond central.

« Marv c’est ta femme ! » appela Krshni.

Sur l’ecran de l’holophone, Zygma était au bord des larmes.

« Cheri c’est affreux ! Le lave vaisselle a débordé ! Il y a de l’eau partout dans la maison ! Je n’arrive pas a joindre le plombier ! Bouhouhou ! » crachèrent les haut-parleurs.

Marv remit son Panama. Zbugl l’entendit marmonner quelque chose d’assez désobligeant alors qu’il repartait chez lui en trainant les tentacules.

Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.