Skeletor va prendre l’air

 Dans Skeletor confiné

Comme tous les matins, Skeletor prends son petit déjeuner, café froid et tartines de morve d’orc, en écoutant d’une cavité auditive distraite Télétrotôt, la matinale qui fait mal au cerveau.

« Et maintenant, rubrique sport, avec, comme tous les jours, l’interview d’un sportif de haut niveau confiné chez lui. Aujourd’hui, on reçoit le bobsleigheur triple médaillé Alain Connu. Bonjour Alain.

-‘Jour.

-Alors Alain, est-ce que c’est facile de vivre ainsi avec ses proches pour une durée indéterminée, je veux dire une cohabitation collective sous le même toit au jour d’aujourd’hui présentement ?

-Non, ma femme m’emmerde, mes gosses sont chiants, mon chien aboie, j’en ai marre, je vais tous les but…*couic*

-Hahahaha, c’est ballot, on a été coupé avec Alain, on lui souhaite bonne chance ! Sans transition, Aujourd’hui c’est la guilde des cracheurs de feu qui a eu cette sympathique idée. Il se sont filmés chez eux en train de glavioter du napalm, certains dans leur cuisine, dans leur salon, ou avec leurs enfants. Vous allez le constater, certains incendies sont spectaculaires… »

-Pfff… Ce besoin que les eterniens ont de se mettre une caméra dans le *bip*, commente le Grand Méchant .

« – Et blablabla, et wakwakwak, virusvirusvirus, et encore vir…*click* »

-Baaah, ça me met de mauvaise humeur ce bourrage de crâne… J’ai besoin de respirer. Sortons plutôt faire notre balade quotidienne.

Sur la place abandonnée, ni coquillages, ni crustacés. Juste des bouteilles brisées et des papiers gras qui volent, toute les devantures ont fermés leurs gueules de fer…

-Pardon, vous z’auriez pas une p’tite pièce, m’sieur ?

Cette voix qui interpelle notre cher chambellan chafouin, c’est celle qui s’échappe d’une masse croûteuse aux contours mal définis.

-Euh… ça dépend, vous prenez le sans contact ? réponds Skeletor.

-Nan, mon lecteur de CB est HS, gros malin.

-Aaah, pauvre hère qui erre, quelle misère, de quoi t’as l’air, t’as encore une mère ?

-Qué ?

*Foutch!*

À l’aide du baton de Havok, le sorcier maléfique vaporise le sdf et sa mauvaise conscience  simultanément.

-Quelle époque pourrie, on a même plus de monnaie à donner aux clochards. Il me faisait de la peine lui, comme ça, il ne souffrira plus…Oula, mais je deviens trop sensible moi… Tiens, c’est quoi ça par terre ? Un pétard ?

En effet, à côté du tas de cendre tout frais, il y a un gros joint qui traîne.

-Bon, faut pas gâcher, dit le Squelette Maléfique en ramassant le bambou et en l’allumant avec le bâton de Havok. *click**Hummpf**tousse!tousse*… Hmm, que la lumière de Jah te guide, pauvre sans abri…

Pendant qu’il fume, Skeletor regarde tout autour de lui. Au loin, des voitures, et des eterniens qui font leur jogging.

-Tsss… Il y a plus de bagnoles que d’habitude, du coup, l’ambiance est beaucoup moins macabre, c’est naze… Et regardez-moi ces sportifs du dimanche en pleine semaine, ils me fatiguent… ils vont tous être plus musclés que moi. Cet été pour draguer sur la plage, ça va pas être évident. Ça se relâche… Comme ils sont ridicules avec leurs masques customisés… Ciel ! Mais que vois-je ?!!!

À une dizaine de mètres, venant dans sa direction, un coureur arbore un masque représentant la mâchoire d’une tête de mort, qui le fait un peu ressembler à notre osseux préféré.

-Ah, le sale copieur ! Hé toi là-bas, tu peux pas te mettre un slip sur la tête comme tout le monde ? éructe Skeletor en marchant à grands pas vers l’imitateur.

-Hiii ! Skeletor ! Non n’approchez pas !

-Tu vas voir si j’approche pas, plagiaire ! Enlève ce masque tout de suite !

-Mais non ! Il faut combattre le virus !

-Ouais, combattre le virus avec un nunchaku dans ta figure ! Et c’est une licence poétique ! *PAF!*

À défaut de fléau, le Costaud Cadavre aplatit le déambulant à grand coups de poings, de pieds, de tête, de coudes et de genoux, jusqu’à ce qu’il ne soit plus qu’un tas de chairs grumeleuses.

-Non mais… Ça t’apprendras à imiter le seigneur de la destructi… OH!!

Sans avoir le temps de terminer sa phrase, voici qu’une cohorte de joggeurs déboulent sur la place, tous portant le masque-mâchoire. Par les fenêtres des voitures, on peut voir les conducteurs exhiber un déguisement similaire. Skeletor baisse les bras.

-*Gros soupir*… Ça doit être la dernière mode… Snif… Ça sent la fin.

Pauvre Skeletor.

Articles récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.