Texte à l’arrache 136

 Dans Textes à l'arrache

« Qu’est ce qui va provoquer le déclic ? Manara ? Non. Je parle du déclenchement de la révolution. Tous le monde grogne en faveur d’un gros boum, métaphorique ou pas. La coiffeuse, le boucher, le veterinaire, le dentiste, le chauffeur de bus, de taxi, le barge qui passe dans la rue avec une béquille, le collègue de bureau, le copain d’enfance, le bourré du bar, le surdiplomé, le sous-qualifié, le type pendant le concert, la petite famille, la vieille qui promène son chien, le vieux qui défèque entre deux voitures, les pepettes en combi-short, les petits bourgeois propets, les petits punks désinvoltes, les skins à bretelles, les hipster à graines, les crapuleux en scoot, les gothiques perchés sur les branches, l’eboueur, l’avocat, l’informaticien, le déménageur, les noirs, les jaunes, les bleus, les verts, ma mère, mon père, mes soeurs, ma femme, moi en chausettes. Tous. De deux choses l’une : soit je ramène toujours tout à ça (ce qui est fort probable), soit tout le monde est mécontent d’au moins un aspect de sa société (ce qui est certain). Soit aussi, on rale pour raler, mais ça fait trois choses. Bien que la population soit agacée, elle semble attendre qu’un déclic fasse tout partir, pour se jeter dans la mêlée, pour le pire ou le meilleur. Donc je repose la question : Qu’est ce qui va provoquer le déclic clic ? Que va être le déclic ? La révolution ne se fera pas sur internet, c’est dit. La révolution se fera dans la rue. Il n’y aura peut etre pas de mort. Pas de banques en feu. On ne la verra peut être même pas, c’est ça le pire. Comme disait Robby, la base n’a pas le temps de réfléchir aux causes de sa misère, alors, maintenant, avec les chtis à Memphis, c’est pas demain la veille qu’une étincelle va mettre le feu au poudre. Le briquet est parti aux toilettes pendant la pub. » (Diego Maratdona)

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.