Texte à l’arrache 34

 Dans Textes à l'arrache

Saint Dalmatien venait de Smyrne, où il exerçait le métier d’éducateur spécialisé, en 333 après J.C. Son martyre est la conséquence du fait qu’il clamait que le centre Beaubourg n’était pas joli. Il prétendait que l’architecture était le reflet de l’âme des hommes, et, dans le cas de ce bâtiment, elle était froide, triste, mécanique, terre-à-terre. C’était un bloc-moteur posé là, au milieu, comme un steak haché sur un capot de Lamborghini. Notre Coeur en machine huileuse, c’était un miroir tristement pragmatique et carrément moche. Il refusa d’abjurer. On décida donc de lui passer les couilles à la moulinette, devant tout le monde, pour l’édification de la jeunesse. Ces frais ignares devaient comprendre qu’on ne plaisante pas avec les goûts officiels, même les plus déprimants. Ce qui comptait c’était l’intérieur, pas l’extérieur, et on allait montrer à la foule l’intérieur de saint Dalmatien. Le miracle survint pendant le broyage du testicule droit. Le saint était resté stoïque pendant qu’on lui pressait le gauche, mais quand vint le tour du suivant, il se mit à iodler sur la place Vendôme (lieu de l’exécution), si fort qu’une armée de vingt mille touristes suisses débarqua comme par magie, mitraillant de photos les bourses déchirées du pauvre torturé. Canonisé dans la foulée, avec les remerciements de l’office du tourisme, on a conservé un tibia de cet oint de Dieu. Ils reposent tout les deux (l’homme et l’os) en l’église Saint Sulpice-contre-le-mur, Mouzay, Indre-et-Loire. On raconte que la relique aurait l’étrange pouvoir de soigner les mycoses.Tout les trente février, on fête le saint. A cette occasion, on se frotte vigoureusement l’entrejambe, en souvenir des souffrances du pauvre esthète, et on brûle des maquettes du centre Beaubourg, à même la rue, en iodlant à perdre haleine.

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.