Texte à l’arrache 2

 Dans Textes à l'arrache

Les renseignements me concernant s’affichent sur l’écran. ALD, LIS. L’administration adore les acronymes. ALD : Affection de Longue Durée. LIS… Je n’en ai pas la moindre idée. Lamentable Individu Superflu ? Ça semble plausible. Tout ce que je comprends, c’est l’équivalence de ces deux choses. Je suis LIS, car j’ai le statut ALD. Dieu que c’est laid de s’exprimer ainsi… Est-ce la paresse qui nous mène à enfermer les mots dans d’autres, formés de leurs initiales ? Cela relève de la volonté des hommes de parler comme au temps de la tour de Babel, de spécialiser leur langage pour se donner l’impression de posséder un savoir que les autres ne peuvent, et ne doivent pas comprendre. Quelle tristesse… Mais revenons à nos exonérations. Voici ce que l’on lit sur ma fiche (je vais parler en FSA : Français Sans Acronyme) : Palacio Vincent, né le trente décembre dix-neuf cent soixante-dix-neuf, souffre d’une affection de longue durée, bénéficiaire de l’aide aux lamentables individus superflus, à compter du vingt-trois février deux mille seize jusqu’au vingt-trois février deux mille vingt et un. Ici nait une interrogation : le vingt-trois février deux mille vingt et un, je ne serais plus considéré lamentable individu superflu, ça s’arrêtera net. Clac. Questions, réflexions, méditations et ruminations sans fin… On a pas trouvé (et on ne trouvera pas d’ici un bail, ne me prenez pas pour un optimiste) de remède à la sclérose en plaque. Il est donc impossible que cette date indiquât un potentiel miracle, censé arriver dans cinq ans. Restons rationnel que diable. La France est rationnelle. Oublions les miracles. Oublions les fois. Oublions l’espoir. Cette date, c’est une date fatale, la date de ma mort annoncée. Donnez-moi une explication rationnelle qui me prouve le contraire… Irrationnel n’est pas Français. En attendant, je prépare une grosse fiesta pour le vingt-deux février deux mille vingt et un. Amis, ennemis, vous êtes tous bienvenus. A minuit ce jour là, je monterais sur un drakkar qui sera lancé du Vieux Port en direction de la Norvège. Vous pourrez tirer autant de flèches enflammées que vous voulez dans sa direction. Ce n’est pas franchement franchouille, d’accord, mais un bateau qui brule sur les flots, faut reconnaitre que ça a de la gueule.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.