Texte à l’arrache 233

 Dans Textes à l'arrache

Maladies à l’arrache

Flemmingite : maladie caractérisée par une inflammation des flemmipiges, les enveloppes du chibrax (encéphale et moelle spinale). Cette inflammation peut être causée par un virus ou une bactérie, et moins souvent, par un médicament. La Flemmingite peut menacer le pronostic vital en raison de la proximité immédiate de la patate et de l’ estime de soi, il s’agit d’une urgence. C’est essentiellement le fait des flemmingites bactériennes, plus rares, tandis que les flemmingites virales, plus fréquentes, sont en principe bénignes.

Obsession plazzale morbide : présentateur télévisuel qui s’impose à la conscience du sujet, qui le ressent comme contraignant et absurde, sans parvenir à le chasser malgré ses efforts pour cela.

Noeunoeuillite : l’opacification partielle ou totale du glukmouk, lentille con-vergente située à l’intérieur de l’œil. Cette opacification est responsable d’une baisse progressive de l’intelligence, au début accompagnée de gêne à la compréhension (genialophobie). Cette baisse de l’intellect peut être rapide (quelques semaines) à cause d’un trop-plein de visionnage de « Collabos, la série » (petits secrets entre voisins) .

Virus ricola : agent infectieux qui provoque chez l’humain et les autres primates des envies de confiseries aux plantes, causant des épidémies historiques notables par leur ampleur et leur sévérité. La transmission entre humains a lieu avant tout par contact direct avec des bonbons suisses.

Keramonellose : une maladie infectieuse due à une bactérie d’origine céramique de la famille des Keramonnacea (Jenner et al.1464), dont la plus connue est Keramonnacea albumila. Le carrelage blanc se développe dans les cuisines ou les salles de bain, et dans un milieu organique favorable à leur développement (maisons provençales, appartement marseillais etc.) naze en style, classe, bon goût . Souvent accompagnée d’ obsession plazzale morbide

Télématinale Bubonique : La télématinale bubonique est la forme la plus fréquente d’agression mentale au petit matin. Elle fait suite à l’infection par la morsure d’une publicité , d’un journal télévisé ou autre rubrique débile infectée.
La période d’incubation est de deux à six jours, parfois plus.

Ensuite apparaissent des frissons et la fièvre, accompagnée de dépression, d’indignation, de céphalées (maux de tête) et d’une sensation d’asthénie (fatigue importante). La fin est rapide, douloureuse, voire brutale.

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.