Texte à l’arrache 253

 Dans Textes à l'arrache

Je suis vraiment obligé de faire ça ?
– Ouais monsieur Orwell, vous allez voir, Pwikker, c’est l’avenir.
L’avenir ?
– Oui. Allez. Installez-vous devant l’ordinateur.
L’ordinateur ? Le télécran, là ?
– C’est ça, le télécran. Je vous ai tout préparé.
Et ensuite je fais quoi ?
– Écrivez quelque chose. N’importe quoi.
Mais pour quoi faire ?
– Pour que votre message soit lu PAR LE MONDE ENTIER ! Depuis les attentats sur les tours jumelles, les ventes de votre « 1984 » ont grimpé en flèche. Tout le monde veut savoir à quoi vous pensez.
Oh.
– Allez.
Bon. N’importe quoi ?
– N’importe quoi.

« Une part de nous veut être un héro ou un saint, mais l’autre moitié c’est ce petit homme gras qui voit très clairement l’avantage qu’il y a à rester en vie. C’est notre moi privé, la voix de notre ventre qui proteste contre notre âme ».

– Non, non, non, non, ça ne va pas du tout !
Qu’est-ce qu’il y a ? C’est mal écrit ?
– Entre autre, mais c’est trop long.
Trop long ?! Mais c’est juste deux petites phrases ?!
– Trop long quand même. Avec Pwikker, vous ne pouvez envoyer que des messages de cent quarante caractères maximum.
CENT QUARANTE CARACTÈRES !? MAXIMUM ?! Mais les gens ne peuvent pas comprendre ce que l’on veut dire, alors ?
– Il faut vivre avec son temps, monsieur Orwell. Plus personne n’a le courage, ni l’envie, ni la capacité d’attention pour de se frapper des discours interminables. Il faut condenser, maximiser l’efficacité de la façon la plus courte, la plus percutante, et la plus divertissante possible. Réfléchir c’est trop chiant, les pensées doivent apparaîtrent de suite, sinon les lecteurs iront s’intéresser à autre chose…
La novlangue… la novlangue existe vraiment…
– Hein ?
Non, rien.
– Recommencez, mais plus court cette fois. Et plus sexy, si possible. Là, c’était pas vraiment ça.
Grrmmmblb…Sexy…grmbllbll… Novlangue…
Voila, ça vous va ça ?

« la guerre, c’est la paix »

– Mouais.
Et ça ?

« la liberté, c’est l’esclavage »

– Bwof.
Et ca ?

« L’ignorance, c’est la force »

– C’eeeest… Intéressant… C’est pas mal, il y a de l’idée… C’est mignonnet. Mais c’est trop court maintenant, faut quelque chose d’un peu plus long, un peu plus catchphrase.

Grrrmblblb… Et ça, alors ?

« Si vous voulez une image du futur, imaginez une botte écrasant un visage humain… pour l’éternité. »

– Oh ouais, là je like ! Là j’achète ! C’est classe et facile à retenir. Avec ce que le prez’ vient de déclarer, ça va buzzer grave ! on va cartonner, mon pt’it bonhomme ! C’est géniaaal, cette façon de réveiller les consciences. Quel talent. Vous nous vendez du rêve, monsieur Orwell.
– *soupir*

(A la mémoire d’Eric Blair)

Articles récents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Me contacter

Je vous recontacterai si je veux !

Non lisible? Changez le texte.